Expatrié(e)...

vendredi 19 mai 2017

L’expatriation fait-elle le bonheur des enfants ?

 De nouvelles données extraites de la dernière étude mondiale de HSBC « Expat Explorer », menée dans près de 100 pays, mettent en exergue les défis que rencontrent les parents vivant avec leurs enfants à l’étranger.

62 % des expatriés des près de 100 pays étudiés considèrent qu’il est plus coûteux d’éduquer ses enfants à l’étranger, 58 % déclarent notamment que la garde de jeunes enfants est particulièrement onéreuse.

A noter que ces données diffèrent grandement pour la France : les expatriés français ne sont que 25 % à mettre en avant le caractère plus coûteux de l’éducation à l’étranger, ils sont même 43 % à penser que cela revient moins cher. Les soins de la petite enfance leur paraissent également moins onéreux pour 59 % d’entre eux.

Parallèlement, la plupart des parents (60 %) pensent que la vie d’expatrié offre une meilleure qualité de vie à leurs enfants.

Et ils considèrent également que la vie d’expatrié leur permet de se rapprocher de leur progéniture.

Le défi majeur de l’expatriation des enfants : l’intégration

Pour plus de la moitié des parents interrogés (55 %), les problèmes d’intégration dans une nouvelle école constituent le défi majeur de l’expatriation, notamment pour les jeunes adolescents.
Parallèlement, la moitié (50 %) des parents expatriés pensent que le défi le plus grand pour leurs enfants, indépendamment de leur âge, est l’éloignement familial et amical.

Une éducation plus coûteuse, mais qui « vaut le coup »

Bien que la majorité des parents expatriés mettent en exergue le coût supérieur d’une éducation à l’étranger, sur le long terme le pari est gagnant : la majorité des parents estiment que le fait de s’expatrier a eu un effet positif sur leur vie de famille. 60 % d’entre eux ressentent une amélioration du cadre de vie de leurs enfants depuis leur déménagement. Seuls 27 % considèrent qu’il n’y a pas eu d’évolution positive de leur qualité de vie.
Indépendamment des défis auxquels les familles doivent faire face lors d’une expatriation, 46 % des parents expatriés considèrent que cette expérience les a rapprochés de leur progéniture. Parallèlement, ils sont 48 % à estimer que la vie à l’étranger a renforcé leurs liens avec leur partenaire, seulement 16 % ne partagent pas ce constat.
Les parents expatriés estiment encore qu’une expérience à l’étranger contribue aussi au bien-être et au développement de leurs enfants. Pour 49 % d’entre eux, cette expérience s’est faite au bénéfice de la santé et du bien-être de leurs enfants ; 69 % estiment que leurs enfants sont plus ouverts à de nouvelles cultures et expériences, et 45 % trouvent que leurs enfants ont gagné en confiance en eux et sont plus équilibrés.

Plus d’infos sur : https://expatexplorer.hsbc.com  

Nos réponses fiscales (déjà) en ligne ...

Expatriation, retour en France ...

Peut-on bénéficier de l'exonération de la 1ère d'un logement pour acquérir une résidence principale au Portugal ? cliquez ici >>

Je pars en expatriation comment sera taxé précisément mon contrat d'assurance vie en France ? cliquez ici >>

Comment suis-je taxé en tant que mandataire social d'une société basée en France si je suis à l'étranger ? cliquez ici >>

Vous souhaitez savoir si en tant que non résident, vous pouvez souscrire un Plan d’Epargne Logement en France ? cliquez ici >>

Comment suis-je taxé en cas départ de France si une partie de l'année, je suis résident fiscal français et l'autre partie de l'année résident fiscal d'un autre pays ? cliquez ici >>

Comment suis-je taxé en cas de retour en France si une partie de l'année, je suis résident fiscal français et l'autre partie de l'année résident fiscal d'un autre pays ? cliquez ici >>

Suis-je taxé en UK même en cas de « remittance basis » sur un rachat de mon contrat d'assurance vie français ? cliquez ici >>

Je suis parti à l’étranger et j’ai un contrat d’assurance vie en France. Comment cela va être taxé en France (rachat, décès) ? cliquez ici >>

Je vais partir à l’étranger ! Mes contrats d’assurance vie et ma SCP (société civile de portefeuille), sont-ils concernés par l’Exit tax ? cliquez ici >>

Peut on échapper à l'impôt sur la plus value immobilière en cas de cession en tant que non résident ? cliquez ici >>

Peut-on bénéficier de l'exonération de la 1ère d'un logement pour acquérir une résidence principale dans l'UE ? cliquez ici >>

Accédez à l'ensemble de nos réponse pour 5 € >>


D'où viennent nos derniers visiteurs ?